logo Riopelle Studio logo Riopelle Studio logo Riopelle Studio

La liberté

Projet jeunes

Paysage en liberté

En peinture on peut tout essayer! C’est la liberté de choisir un outil conventionnel comme les mains, le pinceau ou la brosse, ou encore d’opter pour un outil inusité, tels un bout de carton, une ficelle, un balai!

Afin de rendre hommage à Jean Paul, cet artiste épris de liberté de penser, d’agir et de s’exprimer, cette proposition de création est une invitation à découvrir l’univers des gestes directs et spontanés utilisés par l’artiste et qui l’ont accompagné dans sa quête de créer en toute liberté.

Lire plus

1

Intentions

Intentions

  • S’initier à l’univers de Jean Paul Riopelle sous le thème de la liberté;
  • Développer l’habileté à apprécier des œuvres d’art;
  • Développer l’habileté à créer;
  • Expérimenter les gestes avec la technique de la peinture.

Résumé de projet

Il s’agit de créer une peinture de type

« all over »

en utilisant des gestes spontanés en peinture.

Temps approximatif

3 heures

Technique

Peinture

Notions

Valeurs

Différents degrés (pâle ou clair, moyen ou foncé) d’une couleur, d’un ton ou d’une teinte.

Tache

Geste en peinture qui consiste à appliquer une surface colorée de grandeur variable sur un fond de couleur différente.

Aplat

Geste en peinture qui consiste à appliquer un pigment coloré de façon uniforme qui ne comporte aucune nuance dans la surface peinte.

Trait

Geste en dessin qui consiste à tracer seulement des lignes.

Empâtement ou impasto

Geste en peinture qui consiste à appliquer en grande quantité de pigment coloré afin de produire une épaisseur. Ces couches épaisses forment alors une texture réelle qui produit un relief sur la surface.

Tapotement (Tapoter)

Geste en peinture qui consiste à frapper légèrement à plusieurs reprises la surface avec un outil (pinceau, brosse, etc.).

Racler

Geste en peinture qui consiste à gratter avec un outil (ex.: une spatule) pour étendre la peinture.

All over

Genre en peinture qui consiste à disposer la peinture de façon plus ou moins uniforme sur toute la surface à peindre, même sur les rebords d’une surface.

2

Matériel

3

Mise en contexte

Chaque artiste développe son propre

style

Manière de se distinguer des autres. Le style comporte des indices visuels qui peuvent être reliés à un même artiste, à un groupe d’artistes, à un mouvement artistique, à une période de l’histoire, à une école de formation. Le style sert généralement à classer les œuvres ou les artistes.

. Les œuvres sont comme une signature personnelle qui permet de reconnaître les artistes et de les différencier les uns des autres. Parfois, on les distingue par le genre de créations qu’ils produisent, par exemple les portraits, les paysages, etc. Ou encore, par le

mouvement artistique

Regroupement d’artistes partageant des idées, réflexions, styles, défis, et qui explorent ensemble une démarche de création ayant des caractéristiques communes. Un mouvement peut être désigné en fonction d’un lieu, d’une idéologie, d’une époque, etc.

auquel ils appartiennent, tel que la

figuration

Forme qui représente le réel. C’est le contraire de l’abstraction.

où l’on reconnaît les sujets ou bien l’

abstraction

Forme qui ne représente pas le réel. C’est le contraire de la figuration.

! Finalement, cela peut être une façon de peindre qui devient le signe distinctif de l’artiste.

On peut dire que Jean Paul Riopelle a été tout cela à la fois. Il détestait être placé dans une case, un style ou une catégorie. Il a été un « touche à tout », expérimentant à la fois la sculpture, la peinture, la

figuration

Forme qui représente le réel. C’est le contraire de l’abstraction.

et l’

abstraction

Forme qui ne représente pas le réel. C’est le contraire de la figuration.

. C’est le geste de peindre avec des

couteaux

Outil utilisé en peinture qui a la forme d’une petite truelle flexible qui permet de racler ou d’appliquer la couleur avec beaucoup d'empâtement (épaisseur).

, ces spatules de toutes les formes, et de la peinture sortie directement du tube, qui a fait de lui un peintre célèbre dans le monde entier.

Ce projet est l’occasion de découvrir différents gestes de type «all over» qui permettent de couvrir totalement la surface de la toile. Ce projet permet de voyager en passant de la réalité à l’imaginaire comme le ferait l’oiseau en plein vol.

Note: Ce projet est une idée originale de Dominique Lachance, enseignante en arts plastiques à l’école primaire Ludger-Duvernay du Centre de services scolaire de Montréal. 

4

Pour aller plus loin

Activités facultatives à faire pendant ou après le projet

jumelles

S'amuser avec le numérique

Pistes interdisciplinaires pour les TIC
Réaliser un film d’animation

Réaliser un film d’animation qui démontre le geste et la peinture qui évoluent:

  1. Utiliser une application Web gratuite telle que FLIPANIM;
  2. Débuter avec une première couche et une première couleur avec un outil au choix dans la palette d’outils;
  3. Enregistrer 10 couches qui démontrent le geste et la peinture qui évoluent;
  4. Enregistrer le travail final comme un film.

S'amuser à raconter

Piste interdisciplinaire pour le français
Écrire une légende

Inventer une légende:

  1. Lire quelque légendes;
  2. Écrire un premier brouillon d’une courte légende en lien avec le cours d’eau choisi;
  3. Rédiger une version finale de cette légende;
  4. La joindre au paysage de façon analogique ou numérique.

S'amuser a philosopher

Piste pour s’initier à la philo pour enfant
Réfléchir à partir d’une question philosophique

  1. Expliquer ce qu’est la philosophie;
  2. Expliquer les règles : écouter les autres, ne pas juger, ne pas se moquer, être respectueux face à des opinions divergentes de la nôtre, etc.;
  3. Présenter les questions suivantes : 
    1. Qu’est-ce l’abstraction?
    2. Quelle est la différence entre la figuration et l’abstraction? 
    3. La limite entre les deux est-elle toujours claire? 
    4. Pourquoi faire de l’abstraction?
  4. Inviter les élèves à discuter à partir de ces questions;
  5. Inviter les élèves à exprimer s’ils sont d’accord ou non avec leurs camarades;
  6. Encourager les élèves à clarifier leurs idées : «pourquoi dis-tu cela?» ou «peux-tu donner un exemple de ton idée?»;
  7. Inviter les élèves à faire un tableau comparatif entre les gestes qui sont bienveillants envers la «Terre-Mère» et ceux qui sont destructeurs;
  8. Partager oralement les réponses;
  9. Noter au fur et à mesure les réponses dans une carte mentale.
5

Différenciation

easy@2x

Débutants

Réduire le nombre de gestes et de couleurs à utiliser lors des exercices et aussi lors de la création finale;

Ne pas réaliser l’exercice de base.
medium@2x

Intermédiaires

Projet tel quel.
hard@2x

Avancés

Utiliser une diversité d’outils tout au long des exercices de base ainsi que pour la création finale.